Autres Folklores Le BLOG

Le 7 novembre 2003 Monsieur Koïchiro Matsuura directeur général de l’Unesco
réunit dans ses bureaux parisiens la presse et les membres de son exécutif lors de la 32ème session
de la conférence générale afin de proclamer la liste des manifestations qui mérite le titre de
« Chef d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité ».
Pour Binche, 2003 est une année exceptionnelle et historique.
Dans quelques mois et pour la première fois de son histoire le carnaval
se déroulera sous l’aile bienveillante de l’UNESCO.
Première manifestation à recevoir ce trophée en Belgique. L’humanité reconnaît
enfin l’authenticité de cette tradition qui nous paraît naturellement acquise depuis des lustres.
Peu importe, L’UNESCO vient de consacrer plusieurs siècles de tradition carnavalesque.
« Le bois des sabots charpentera le monde ».
L’occasion était trop belle, pour Jean-Marc Boeckmans, d’immortaliser l’événement.
Un an après son premier reportage « Gilles de Binche »
qui relate la journée du gille le mardi gras il réalise « PLUS OULTRE 2004 »

. « J’ai voulu enregistrer sur ma caméra un instantané de ce moment unique. »
nous dit-il, et il ajoute « j’ai été agréablement surpris de constater que les personnes interrogées
parlaient sans réserve et avec beaucoup de franchise ».
« Nous avons promené notre micro au travers de la foule et posé plusieurs questions :
Ce titre apporte t-il quelque chose au carnaval ? Que changeriez-vous au carnaval ?
Quel est le rôle de la femme dans ce carnaval ? Quel est l’impact des médias ?
Ce n’est pas sans émotion qu’il nous propose les réponses recueillies au gré des rencontres.
S’il ne fallait retenir que quelques moments privilégiés durant ce micro trottoir,
je citerais volontiers deux de nos ministres perdus dans la foule et qui nous précisent
que durant le carnaval tout le monde est égal et que les différences s’aplanissent naturellement
ou ce spectateur parisien qui nous déclare : « On sent que les gens vivent le carnaval intensément.
C’est pour ça que je l’apprécie et que je reviendrai très certainement ».
N’oublions pas cette spectatrice de Lille qui conclut en précisant : « on ne voit ça qu’ici».

En bonus sur ce DVD, remarquons cette initiative intéressante, la visite guidée de la ville.
Binche possède plus de 2 kilomètres de remparts conservés dans leur quasi totalité.
Ce qui est unique en Belgique. L’histoire liée à leur construction et à leur conservation
est riche d’enseignement et d’anecdote. Des fouilles récentes mettent en lumière des pans
entiers de l’histoire des châteaux. Outre un tableau flatteur de la Dame de Binche, Marie de Hongrie,
nous y apprenons aussi l’origine des triomphes de Binche en 1549 et bien d’autres événements locaux et
internationaux trop méconnus du public. Profitons-en pour rappeler que la ville
vaut le détour même en dehors du carnaval et que des visites guidées en groupe ou des audio guides
sont proposés au départ de l’Office du Tourisme de la ville. « J’ai rencontré une équipe dynamique
avec qui j’ai partagé une expérience unique. Nous avons conçu cette visite guidée ensemble
et j’espère qu’elle permettra de développer le tourisme en dehors de la période du carnaval »